culasse


culasse

culasse [ kylas ] n. f.
• 1538; de cul
1Extrémité postérieure du canon d'une arme à feu. Culasse d'un fusil, d'un canon. Charger par la culasse.
2Partie supérieure du cylindre d'un moteur à combustion ou à explosion, dans laquelle les gaz sont comprimés. Joint de culasse.
3Joaill. Partie inférieure d'une pierre précieuse.

culasse nom féminin (de cul) Bloc d'acier qui sert à obturer l'ouverture postérieure du canon des armes à feu. Autrefois, couvercle fermant la partie supérieure d'un cylindre, dans un moteur à explosion. Partie supérieure amovible d'un moteur thermique. (La culasse d'un moteur à explosion sert de chambre de compression et de combustion et elle supporte les organes de distribution : soupapes, culbuteurs et parfois l'arbre à cames de commande. Elle est refroidie par eau ou par air.) Partie inférieure du diamant taillé, entre le rondis et la pointe. Pièce ferromagnétique sans enroulements, destinée à relier les noyaux d'un électroaimant ou d'un transformateur, ou les pôles d'une machine tournante. ● culasse (expressions) nom féminin (de cul) Culasse calée, culasse qui reste solidaire du canon après le départ du coup. Culasse mobile, culasse d'une arme à feu portative solidaire du percuteur et dont le mouvement assure l'alimentation de l'arme, la fermeture et l'ouverture du canon et l'extraction de la cartouche. Culasse semi-automatique, culasse s'ouvrant lors du recul du canon et se refermant d'elle-même après le chargement.

culasse
n. f. TECH
d1./d Pièce mobile qui ferme la partie arrière du canon d'une arme à feu.
d2./d Partie supérieure, démontable, du bloc-moteur d'un moteur à explosion. Joint de culasse.
d3./d En bijouterie, partie inférieure d'une pierre taillée.

⇒, subst. fém.
A.— Domaines techn.
1. ARM. Partie postérieure (opposée à la bouche) du canon d'une arme à feu, où à lieu l'allumage de la poudre pour la propulsion du projectile. Culasse d'un canon; bouton de culasse; manœuvrer, ouvrir la culasse, tirer la culasse en arrière. Le chef de pièce, pesant sur la culasse pour élever le tir, se mit à pointer le canon (HUGO, Misér., t. 2, 1862, p. 438). Sa carabine dont il tire la culasse en arrière, puis y glisse une cartouche (RAMUZ, Gde peur mont., 1926, p. 214) :
1. Dans les fusils se chargeant par la culasse, les divers modes de fermeture peuvent se classer en deux catégories : culasse glissante; culasse tournant autour d'un axe.
LEDIEU, CADIAT, Le Nouv. matériel naval, 1890, p. 288.
Culasse fixe. Solidaire du canon. Culasse mobile. Dont le mouvement assure l'alimentation de l'arme, la fermeture et l'ouverture du canon et l'extraction de la cartouche (cf. VERNE, 500 millions, 1879, p. 65).
2. [P. anal. de fonction, de forme ou d'emplacement]
a) MÉCAN. (princ. automob.). Partie supérieure fermant le bloc des cylindres dans un moteur à explosion ou à combustion, et qui sert de chambre de compression. Culasse en aluminium, en fonte; culasse du bloc moteur; écrous, joint de culasse; moteur à culasse rapportée. Ménager dans les cylindres et les culasses une double paroi à l'intérieur de laquelle on assure une circulation d'eau (BAILLEUL, Matér. roulant ch. de fer, 1951, p. 90). Meilleur tracé des culasses et des chambres de combustion (LE MASSON, Mar., 1951, p. 83). La Lancia « Ardennes » se distinguait par son moteur à quatre cylindres en V très étroit, avec culasse à soupapes en tête commandées par culbuteurs (TINARD, Automob., 1951, p. 337).
b) TRAV. PUBL. Partie d'un pont située sous la culée. Culasse en porte à faux. Chacune des deux formes opposées dont elle [la travée centrale] se compose est prolongée au-delà de la pile par une culasse couvrant une des travées latérales [dans le pont Mirabeau] (RÉSAL, Ponts métall., t. 1, 1885, p. 590).
c) MUS. Partie inférieure de certains instruments. Il [le basson] est construit à l'aide d'une culasse, dans laquelle est enserré le tuyau, scindé en deux parties ou branches, qui sont accolées l'une à l'autre et communiquent entre elles à la partie inférieure (BRENET, Dict. prat. et hist. mus., 1926, p. 35).
d) JOAILL. Partie inférieure d'une pierre taillée. Sa réfraction [du cristal] étant faible, on l'augmente en enduisant la culasse des pierres de mercure qui empêche les rayons lumineux de s'échapper par la partie inférieure (METTA, Pierres préc., 1960, p. 108).
e) MAR. Partie renflée de la verge d'une ancre. Lorsque le jas [d'une ancre] est métallique, la verge est renflée à la place du carré et percée d'un trou rond que traverse la tige de fer recourbée qui est le jas; ce renflement s'appelle culasse (GALOPIN, Lang. mar., 1925, p. 111).
B.— Pop. ou fam. Synon. de cul, derrière :
2. C'est pour exprimer ce sentiment [de jouissance] que, dans sa Kermesse, il [Rubens] a élargi les troncs, épaissi les culasses, tordu les reins, enluminé les joues, ébouriffé les cheveux...
TAINE, Philol. de l'art, t. 1, 1865, p. 32.
Être renforcé sur la culasse. Avoir les hanches et le derrière larges (cf. HAUTEL t. 1 1972).
Prononc. et Orth. :[kylas]. Ds Ac. 1694 (s.v. cul)-1932. Étymol. et Hist. 1. 1538 culasse « fond d'une baie » (Négoc. du Levant, i, 349 ds BARB. Misc. VIII, n° 15); 1573 culace (d'un canon) (LEFÈVRE DE LAVAL, Hist. des troubles et des guerres civiles, éd. 1576, 263 a, ibid.); 2. 1611 « postérieur volumineux » (COTGR.); 1922 (d'un moteur) (Lar. univ.). Dér. de cul; suff. -asse. Le sens de « culasse d'un canon » est peut-être empr. aux dial. d'Italie du Nord et en partic. vénitien culazzo cf. ital. culaccio « culasse d'un canon » (1540 BIRINGUCCIO, De la pirotecnia, I, 83 ds BATT.) et culatta « id. » (ID., ibid., I, 83. ibid.). Fréq. abs. littér. :37. Bbg. LA LANDELLE (G. de), Le Lang. des marins. Paris, 1859, p. 359.

culasse [kylas] n. f.
ÉTYM. 1538; de cul.
1 Extrémité postérieure du canon (d'une arme à feu). || La culasse d'un fusil, d'un canon; une culasse de pistolet. || Se charger par la culasse.Culasse mobile : pièce d'acier contenant le système de percussion et qui ferme l'orifice postérieur des fusils et canons. || Poignée de culasse. || Bloc de culasse. || Démonter, remonter la culasse. || La culasse contient le percuteur, les griffes de l'extracteur. || Ouverture, fermeture, verrouillage, déverrouillage de la culasse. || Culasse de mitrailleuse, de pistolet automatique.
1 Il se hissa donc sur la guibre, et, par le beaupré, il arriva au gaillard d'avant du brick. Se glissant alors entre les convicts étendus çà et là, il fit le tour du bâtiment, et il reconnut que le Speedy était armé de quatre canons, qui devaient lancer des boulets de huit à dix livres. Il vérifia même, en les touchant, que ces canons se chargeaient par la culasse. C'étaient donc des pièces modernes, d'un emploi facile et d'un effet terrible.
J. Verne, l'Île mystérieuse, t. II, p. 618.
2 Coude à coude, nous étions soudainement comme autant de machines au travail : poussée brutale du recul, quand le coup part, geste automatique de la culasse qu'on ouvre et bloque, main qui se brûle au canon trop chaud.
R. Dorgelès, les Croix de bois, XV, p. 297.
3 On racontait que les canonniers bondissaient comme des diables, embrassaient tendrement les obus allongés avant de les loger dans la culasse (…)
Alain, Souvenirs de guerre, in les Passions et la Sagesse, Pl., p. 472.
2 Techn. Partie d'un pont située sous la culée.
Phys. Pièce en acier offrant au champ magnétique d'un électro-aimant un trajet plus facile que dans l'air.
Joaill. Partie inférieure d'un diamant taillé.
Bot. Partie de la racine d'une plante, située au-dessous du collet.
Autom. Partie supérieure du cylindre d'un moteur à combustion ou à explosion, dans laquelle les gaz sont comprimés. || Refroidissement des culasses. || Moteur à culasse rapportée. || Joint de culasse.
3 Fig. (vx et pop.). Cul. || Tomber sur la culasse.
DÉR. Culasser.
HOM. Formes du v. culasser.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • culasse — Culasse. s.f. La partie de derriere d un Canon. Canon renforcé sur la culasse. le canon creva par la culasse. Il se dit aussi Des mousquets, des fusils, & des pistolers. Demonter la culasse d un mousquet. On dit prov. & bassement d Une personne… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • culasse — CULASSE. subst. fémin. La partie de derrière d un canon. Canon renforcé sur la culasse. Le canon creva par la culasse. [b]f♛/b] Il se dit aussi Des mousquets, des fusils et des pistolets. Démonter la culasse d un mousquet …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Culasse — Cu lasse (ku l?s ), n. [F., fr. cul back.] The lower faceted portion of a brilliant cut diamond. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Culasse — (fr., spr. Külaß), 1) das Bodenstück an der Kanone; 2) die Schwanzschraube an der Flinte; 3) die untere Fläche an den Diamanten, s.d …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Culasse — (franz.), s. Külasse …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Culasse — (frz. Kühlaß), das Bodenstück an den Geschützen; an den Gewehren die Schwanzschraube …   Herders Conversations-Lexikon

  • culasse — Culasse, C est un terme de marine, voyez Arcasse …   Thresor de la langue françoyse

  • Culasse — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Culasse », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) La culasse de moteur, une pièce essentielle du …   Wikipédia en Français

  • CULASSE — s. f. La partie de derrière d un canon. Canon renforcé sur la culasse. Le canon creva par la culasse.   Il se dit aussi Des fusils, des mousquets et des pistolets. Démonter la culasse d un fusil …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CULASSE — n. f. Partie de derrière d’une arme à feu, canon, fusil, revolver, etc. Démonter la culasse d’un fusil. Charger un fusil par la culasse. Par extension, La culasse d’un cylindre. Il se dit aussi, en termes d’Histoire naturelle, de la Partie de la… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)